Premiere ligue Premiere ligue Abitibi bourassa centre-quebec concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia
                             Sports Experts

100 ans d'histoire




C’est le 12 avril 1911 qu’est née la « Province of Quebec Football Association (P.Q.F.A.) » qui deviendra en 1970 la « Fédération de soccer-football du Québec ». Le nom sera modifié pour la « Fédération québécoise de soccer-football (FQSF) » en 1978 afin de se conformer aux nouvelles normes de la nouvelle « Charte de la langue française du Québec ». C’est finalement en l’an 2000 que le nom a été modifié pour une dernière fois et qu’elle est devenue la « Fédération de soccer du Québec (F.S.Q.).
 
La « Province of Quebec Football Association (P.Q.F.A.) » est née de la fusion de deux groupes rivaux qui oeuvraient sur le territoire montréalais soit la « Montreal Football Association » et la « Montreal and District Football Association ». C’est à la suite de quelques réunions tenues au Carslake Hotel situé dans le centre-ville de Montréal , qu’un document comprenant vingt-et-un articles et qui deviendra la première charte de l’Association a été signé par les parties. Il sera par la suite soumis aux clubs qui souhaitent s’affilier pour le montant symbolique de 1$.
 
À ses débuts, la nouvelle P.Q.F.A. comptera sur trois ligues, soit les ligues senior, intermédiaire et junior lesquelles seront composées de 26 clubs au total.
 
LES VINGT-ET-UN ARTICLES QUE CONTENAIT LA CHARTE
DE LA « PROVINCE OF QUEBEC FOOTBALL ASSOCIATION (P.Q.F.A.) »
(traduction libre d’un article paru dans the Montreal Herald Star le 7 avril 1911)
1. que l’organisme porte le nom “The Province Of Quebec Football Association”
2. que tous les clubs de la province soient invités à joindre
3. que les frais d’adhésion soient minimes
4. que la province soit divisée en trois ligues, soit les ligues: Senior, Intermédiaire et Junior
5. que le système de promotion et relégation soit appliqué amenant les deux clubs occupant les dernières places d’une ligue à laisser leur place aux deux premiers de la ligue inférieure.
6. que le conseil d’administration de l’organisme soit composé de 12 membres élus:
7. que les 12 membres éliront entre eux le président et les of ciers.
8. que la P.Q.F.A. sanctionne tout match : local, Interprovincial et International
9. que chaque ligue gère ses propres affaires internes ( ex. cédules)
10. que la P.Q.F.A. entende tout litige entre les clubs
11. que les membres de l’exécutif ne reçoivent aucun honoraire à l’exception du secrétaire
12. qu’une association d’arbitres soit crée et qu’elle soit afiliée et sous la juridiction de la P.Q.F.A.
13. qu’une compétition mettant en jeu une coupe ou un trophée soit disputée annuellement et qu’elle soit ouverte à tous les clubs af liés à la P.Q.F.A.
14. que chaque ligue fixe ses dates limites pour le transfert de joueurs
15. chaque ligue adopte tout règlement interne qu’elle digne nécessaire pour son bon fonctionnement et les soumettre pour acceptation à la P.Q.F.A.
16. que la P.Q.F.A. retienne un tiers des recettes des matchs (finales de coupes ou trophées) et que ces argents servent à la promotion du soccer.
17. qu’un joueur ne puisse jouer pour deux clubs différents dans une même compétition de coupe
18. qu’un joueur doit avoir joué trois matchs dans sa ligue avant de pouvoir demander un transfert dans une ligue inférieure
19. que sept membres de l’exécutif constituent quorum
20. que tout club afilié doit demander la permission à la P.Q.F.A. pour jouer contre un club d’une autre association
21. que tous les matchs devront être joués sous les règlements de la « British International Board ».

HISTORIQUE DU SOCCER AU QUÉBEC
LES ANNÉES 1910
 
1911 - Le 12 avril 1911 est née la « Province of Quebec Football – Association (PQFA) » C’est Frank Calder qui y a joué un rôle prédominant. Cet homme est devenu plus tard le premier président de la Ligue nationale de hockey. Frederick Albert Barter est devenu le premier président, de la PQFA et il fut aussi un fondateur de l’Association canadienne de soccer en 1912.
 
La venue de la nouvelle Association permet à la Coupe du Québec de voir le jour. Les frères Albert et Isidore Freedman ont fait don de la Coupe qui était exposée à l’époque dans les locaux du Montreal Star. La compétion pour la Coupe du Québec a commencé en 1911 mais c’est seulement un an plus tard en 1912 que le Sons Of England l’a emporté 1 à 0 sur le Royal Rovers pour mériter les honneurs de la première édition. Les recettes du match final ont été versées au fonds d’aide du naufrage du Titanic survenu deux semaines plus tôt.
 
1912 - Réunion de fondation de la Dominion of Canada Football Association (DCFA) à Toronto, le 24 mai, quand les dirigeants provinciaux du soccer mettent les fondations de ce qui est aujourd’hui l’Association canadienne de soccer (ACS)
1913 - Le 6 janvier, la Dominion Football Association (DFA) devient membre de la FIFA. Winnipeg est choisi comme site de la première réunion annuelle le 9 juillet 1913.
 
LES ANNÉES 1920
 
60 clubs, 1380 joueurs, à peine 8% de Canadiens
 
1921 - Trois Montréalais en Équipe nationale
1926 - La Ligue nationale de soccer est créée avec des équipes en Ontario et au Québec.
1927 - L’Écosse joue 2 matchs à Montréal : 15,000 spectateurs ce qui aide aux  nances de la Fédération
1928 - La Dominion of Canada Football Association se retire de la FIFA et demeure à l’écart jusqu’en 1946, suivant les traces des associations britanniques qui s’étaient préalablement retirées.
1928 - Les Glasgow Rangers à Montréal : 10,000 spectateurs, le maire de Montréal, Camilien Houde fera le coup de pied d’envoi
1929 - L’exécutif de la Fédération désavoué, démissionne en bloc
 
LES ANNÉES 1930
 
La grande dépression affecte les finances du soccer
 
1930 à 1935 - Le Montréalais Léonard Peto sera président de la DCFA (ex ACS)
1934-1948 - Paul-Émile, Roland et Marcel Castonguay seront les précurseurs de la présence francophone au soccer québécois.
1937 - La Montreal League absorbe la National League
1938 - Révolution ! On peut exceptionnellement jouer au soccer le dimanche
1939-1945 - La Deuxième Guerre mondiale dévaste le soccer à travers le Canada et la DFA ainsi que plusieurs associations provinciales cessent d’exister.
 
LES ANNÉES 1940
 
1943-1945 - Le soccer sous contrôle militaire et le compétition majeure était le Red Cross Trophy, les profits allaient à la Croix-Rouge. 
1946 - La première réunion annuelle de la DFA après la guerre. Le soccer commence à retrouver santé au Canada. Au cours de cette année, la Ligue nord-américaine de soccer professionnelle est formée avec des clubs canadiens et américains.
1947 - La Fédération crée le « Montreal Soccer News »
Naissance des clubs à caractère ethnique, non britanniques (Hungaria, Ukrainia …)
 
LES ANNÉES 1950
 
1951 - Naissance de la Montreal District Soccer League et fusion des ligues rivales
Montreal city league (équipes anglophones) et Eastern National league (immigrants européens). Naissance de Montreal Italia et arrivées massives de la communauté italienne.
- multiplication des clubs ethniques
- matchs avec plus de 2 000 personnes au stade Faillon
- début de l’extinction des clubs de souche britannique
1957 - Le Canada prend part pour la première fois à une phase de la Coupe du monde de la FIFA et affronte les États-Unis et le Mexique en matchs de qualification pour la phase finale en Suède en 1958.
- Ukraina devient le premier club non anglo-saxon à gagner la Challenge Cup
1958 - Relance de la National soccer league interprovinciale avec les clubs Cantalia, Sparta et Hungaria
 
LES ANNÉES 1960
 
Vers 1960, le soccer connaît une poussée de popularité. « L’incroyable vague d’immigrants qui déferle alors au Canada devait être le début d’une longue et tumultueuse histoire d’amour entre les Européens et les Québécois. En arrivant ici, confrontés à de multiples problèmes, la plupart des immigrants se retrouvaient entre eux le week-end et heureusement, il y avait le soccer. Tout le monde jouait au soccer. Joueurs et spectateurs sont en quasi-totalité des immigrants et le ballon rond les rapproche. À Montréal, il y avait le stade Faillon, le Fletcher’s Field (parc Jeanne-Mance), le stade Molson.
1961 - La Ligue de soccer professionnel de l’Est du Canada est formée avec quatre équipes : Toronto City, Toronto Italia, Montréal Cantalia et les Steelers de Hamilton. La ligue survit jusqu’en 1966.
1961 - Échec du club Concordia qui a joué en International soccer league au cours de l’année
La « ligue Zimmerman » voit le jour sous la férule du couple Frank et Val Zimmerman et durera jusqu’en 1978 où près de 70 clubs y participent
Le soccer féminin se structure avec la mise en place de la Ligue métropolitaine, dans l’ouest de la ville de Montréal.
 
LES ANNÉES 1970
 
En 1970, les Jeux du Québec sont créés. Le soccer connaît alors encore un essor considérable alors que la plupart des Associations régionales voient le jour dans les 18 régions du Québec.
Les premiers employés de la Fédération de soccer sont engagés : Luc Gou comme directeur administratif et Antoine Craan comme directeur technique
1971 - Naissance de l’Olympique de Montréal qui évolue en NASL. Leur domicile est l’Autostade. L’équipe abandonne ses activités en 1973.
1974 - Émergence du soccer féminin en Estrie, à Sherbrooke qui deviendra une puissance en soccer féminin pendant plusieurs années. La Coupe du Québec s’ouvre aux filles en 1977 et les Championnats canadiens en 1979
1976 - Les Jeux olympiques d’été se déroulent à Montréal. Le Canada prend part au tournoi et perd ses deux matchs ce qui l’élimine aussitôt. Étonnant, la finale entre la Pologne et l’Allemagne de l’Est attire 71 619 spectateurs au Stade Olympique.
- L’équipe professionnelle les Castors de Montréal voit le jour et durera jusqu’en 1979
1978-1979 - Le parc Jarry, à Montréal, est le théâtre de grands tournois internationaux.
1979 - Création du Championnat provincial senior (CPS) par la Fédération de soccer et qui cèdera sa place en 1986 à la Ligue nationale de soccer du Québec (LNSQ) sous la présidence de Pascal Cifarelli et en 1992 à la Ligue de soccer élite du Québec (LSEQ)
 
LES ANNÉES 1980
 
En 1981, la Brasserie Molson acquiert le Fury de Philadelphie et relocalise l’équipe à Montréal. L’équipe prend le nom du Manic de Montréal. Le succès est instantané, le Manic devenant même une concession clé de la ligue.
Toutefois, après deux saisons pendant lesquelles le Manic attire de bonnes assistances au Stade olympique (foule record de 58 542 amateurs le 2 septembre 1981), le club connait une saison beaucoup plus difficile en 1983 et cesse ses activités.
1984 - Aux Jeux Olympiques de Los Angeles l’équipe canadienne franchit une étape de plus en accédant aux quarts de finales contre le Brésil.
1986 - Le Canada participe à la phase finale de la Coupe du monde pour la première fois au Mexique. Membre du groupe C, le Canada perd ses trois matchs et est éliminé.
- Le membership compte 50 000 membres
1987 - Le Canada accueille le championnat du monde masculin U16 de la FIFA avec des matchs à Toronto, St. John’s (Terre-Neuve), St-Jean (Nouveau-Brunswick) et à Montréal au centre Claude-Robillard.
1988 - Le Supra de Montréal fait son entrée dans la Ligue canadienne de soccer.
1989 - La Fédération déclare faillite avec un déficit cumulé de 450,000$ et ce krach amena le départ de tout le personnel en place. Un comité de restructuration fut mis en place afin de régler la situation. Jean Gandubert est élu à la présidence de la Fédération en juin 1990 et avec une seule secrétaire et une poignée de passionnés au comité exécutif, ils redresseront la barre, et c’est en 1993 que le dé_ cit fut complètement résorbé.
 
LES ANNÉES 1990
 
Sylvie Béliveau (1993-1997), André Gagnon (1994-2001), Otmane Ibrir (2001-2003) et Éric Leroy (2004-…) ont tous été à la direction technique alors que Jean Gandubert (1991-1999) et Brigitte Frot (1999- …) ont été les directeurs généraux de la Fédération au cours des ans.
1993 - Deux équipes canadiennes, les 86 ers de Vancouver et l’Impact de Montréal se joignent à la A-League aux États-Unis.
- Le premier centre de soccer intérieur voit le jour au Sportsplexx de Laval
- Le Québec remporte pour la première fois, 8 médailles /8 aux championnats canadiens des clubs
1994 - Tournoi Concacaf en senior féminin à Montréal et l’équipe nationale se qualifie pour la Coupe du monde
1995 - Initiation des Jeux techniques / (1996) Mise sur pied du programme « Sport-Études » et engagement des entraîneurscadre implantation du programme 4 contre 4 chez les jeunes de 5 à 7 ans (1997)
1995 - Premier stage de formation international dispensé par Gérard Houillier de la FFF ; la tradition des stages de formation pour les entraîneurs de la LSEQ vient de débuter
- La Fédération est l’hôte de l’AGA de l’ACS
1996 - Le membership atteint 105 000 membres et dépasse celui du hockey
1997 - Implantation du programme 4 contre 4 chez les jeunes de 5 à 7 ans
1998 - Année de grands honneurs pour le Québec : médaille d’or aux Jeux du Canada en masculin et d’argent en féminin.
Médaille d’or pour l’équipe du Québec représentant le Canada aux Jeux de la Francophonie à Madagascar.
 
LES ANNÉES 2000
 
2000 - La Fédération Québécoise de Soccer-Football, change officiellement son nom pour Fédération de soccer du Québec.
2001 - Le gouvernement du Québec verse une subvention de 1,2 MILLIONS $ à la Fédération pour lui permettre de se doter d’installations sportives adéquates pour la préparation des Équipes du Québec; ce n’est toutefois qu’en 2005 que la fédération fera son nid à Laval après d’infructueuses démarches avec la ville de Montréal pour le parc Jarry
2003 - La Fédération regroupe 150,000 affiliés
2005 - Le 11 mars la Fédération de soccer quitte les locaux du stade olympique où elle hébergeait depuis 1985 pour s’installer à Laval, au complexe sportif Bois-de-Boulogne
2006 - Mise en place du Sport-Études provincial qui regroupe 75 athlètes féminins et masculins. La Fédération compte pas moins de 160 000 membres.
2007 - En juin le Canada reçoit la Coupe du monde U20 de la FIFA sous la présidence de Francis Millien et le site de Montréal établit des records d’assistance pour cette compétition.
- En décembre, La Fédération remporte quatre trophées (Maurices) au Gala de Sports-Québec dont les prestigieux prix d’événement de l’année, bénévole de l’année (Francis Millien) et Fédération sportive de l’année
- La Fédération rapatrie les activités de la Ligue de soccer élite du Québec (LSEQ) sous son giron favoriser l’implantation de la réforme des compétitions et de la mise en place de la structure de club qui a finalement été adoptée par le conseil d’administration
- Le journal Québec Soccer fête ses 30 ans d’existence
2008 - En avril, la Fédération signe une entente tripartite avec la Fédération Française de Football (FFF) et l’Association canadienne de soccer (ACS). Dans le cadre de cette entente d’une durée de 4 ans, la Fédération Française de Football (FFF) désignera tous les deux ans un technicien ( entraîneur national, cadre technique ou entraîneur de club) afi n de participer au Québec au stage annuel des entraîneurs de la Ligue de soccer élite du Québec. Elle accueillera aussi tous les ans pour une période d’une semaine en France un ou deux entraîneurs québécois qui agiront comme observateur aux activités du FFF/CTNFS à Clairefontaine soit dans le cadre sessions de formation d’entraîneur, de stages organisés dans le cadre de l’institut national de formation ou du centre national féminin.
2009 - Le « Trophée des champions » qui oppose l’équipe championne du Championnat de France et l’équipe championne de la Coupe de France sort de la France pour une première fois et c’est au Stade olympique de Montréal devant une foule record de 34 068 personnes qu’il est disputé.
2010 - La Fédération de soccer du Québec compte presque 200,000 joueurs/joueuses soit quatre fois plus qu’il y a 20 ans. Notons que quelque 39 % des membres sont des femmes. 25 000 entraîneurs, 7 000 arbitres, 50 000 bénévoles et 300 clubs complètent le portrait du membership. 18 employés permanents et une quinzaine à temps partiel assurent le suivi des dossiers.