Style Switcher

Layout options
  • Boxed Layout
  • Full Width Layout
Primary Color
Premiere ligue Premiere ligue Abitibi bourassa centre-quebec concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia concordia

Trois membres de la FSQ donneront vie au futsal sur RDS

slideStaffPLFQ FSQ

 

Montréal, 7 septembre 2016 – Emilie DuquetteMike Vitulano (employés) etKyt Selaidopoulos (contractuel) à la Fédération de soccer du Québec (FSQ), ont été choisis pour commenter et analyser à la télévision la Coupe du monde de futsal de la FIFA 2016 sur la chaîne RDS.

L’événement qui se tiendra en Colombie du 10 septembre au 1er octobre comptera 52 matchs. RDS diffusera pour la première fois un tournoi de futsal FIFA sur son réseau, à RDS Info et RDS2.

 

« Ça fait quatre ou cinq ans que le futsal se joue au Québec. Ce n’est pas super connu, mais le fait que la compétition sera diffusée, ça démontre un bel intérêt pour le sport. Ça donne un bon indice de ce qui s’en vient pour les prochaines années », a commenté Emilie Duquette, joueuse de futsal et agente de développement – soccer de base à la FSQ.

 

Duquette, qui est aussi commentatrice pigiste et reporter pour RDS depuis deux ans, s’est vu attitrer le rôle d’animatrice et commentatrice pour 26 matchs. Elle sera jumelée à Mike Vitulano, adjoint technique formation et développement et assistant-entraîneur de l'équipe nationale de futsal, qui occupera le poste d’analyste pour 26 rencontres également.

 

L’entraîneur de l’équipe nationale de futsal, Kyt Selaidopoulos, sera aussi analyste pendant l’événement. Il fera équipe avec Goran Bratic de RDS pendant 26 parties. Vitulano et Selaidopoulos coordonnent tous deux la Première ligue de Futsal du Québec.

 

« Nous sommes tous des mordus et passionnés de futsal. C’est certain qu’à travers la description
des matchs, les analystes vont avoir un rôle d’éducation, a ajouté Duquette. Il y a des gens qui ne
Àconnaissent pas le sport, bien qu’il soit en complète expansion depuis les dernières années au
Québec. Ça se joue de plus en plus dans les écoles. »

 

Pour les trois membres de la FSQ, la description du futsal à la télévision sera un tout nouveau défi. Selon l’agente de développement – soccer de base, c’est un peu comme commenter une partie de hockey. « Ça bouge très rapidement. Le terrain de futsal est aussi beaucoup plus petit avec cinq joueurs contre cinq. Selaidopoulos a passé à un match de participer à la Coupe du monde. La première partie qu’il va décrire c’est celle de Cuba, l’équipe qui a éliminé le Canada au tournoi de qualification. »

 

Le futsal, originaire de l’Uruguay, est souvent présenté comme le sport avec lequel Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ont fait leur début. Bien que ce soit une forme de soccer, le futsal a ses propres règles, ce qui en fait une discipline différente sur plusieurs points.

 

« Il y a beaucoup de gens qui n’aiment pas regarder le soccer parce qu’ils trouvent que c’est long avant de marquer un but et que ça manque d’action. Le futsal, est super dynamique, très rapide et il y a beaucoup de buts dans un match. Tu peux mener par quatre buts et perdre la partie par autant de points. C’est vraiment le côté technique et rapide du sport qui est plaisant et c’est ce qui va piquer la curiosité des gens je crois », a conclu Emilie Duquette.

 

-30-

Rédigé par Sportcom pour la Fédération de soccer du Québec

Source : Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Coordonnateur aux communications
Fédération de soccer du Québec
Téléphone : 450-975-3355 poste 3538
Télécopieur : 450-975-1001